Une écurie à sauver, l'aventure te tente?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nivresse s'entraine avec Jénifaël !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar
Je suis...
Invité



MessageSujet: Nivresse s'entraine avec Jénifaël !   Dim 22 Jan - 11:07

Dimanche 22 Janvier : Première séance en compagnie de Jénifaël !


  • J'ouvre doucement la porte du manège où j'aperçois Ange qui tient Jénifaël. Je souris et salut Ange en la remerciant beaucoup d'avoir préparé Jéni pour moi. Et oui, lors du concours inter-ev qui allait avoir lieu durant les vacances, je monterai Jénifaël. En attendant, il fallait que je m'entraine ! J'avais prévu de sauter quelques croisillons et un vertical. Pour une première séance, ça suffirait bien ! Je récupère donc la belle pie et la caresse. C'était une jeune jument, ça m'habituera quand je monterais Little Lolita ! Je remercie encore Ange et ressangle de deux trous la sangle. Jéni brasse un peu mais reste sage. Je lui flatte l'encolure et descends ses étriers. Je mets un pied dans l'étrier gauche, prend les rênes et me hisse sur la jument. Cette dernière part au pas mais je l'arrête. Je descend de deux trous les étriers un peu trop courts pour moi. Je presse ensuite doucement mes mollets pour faire partir Jénifaël au petit pas. J'allais beaucoup la marcher aujourd'hui pour voir ses différentes réactions. Pour l'instant, je la fais marcher sur la piste à une allure régulière. Jénifaël reste sage, elle est juste un peu speed sur le début mais ensuite, elle se cale dans une bonne allure. Je la mets sur une cercle en plaçant mes aides. La jument s'incurve bien mais décale ses hanches, je renforce donc ma jambe extérieur pour qu'elle ne se décale plus. Très sensible aux aides, Jénifaël arrête de chasser ses hanches, je la félicite et essaie de la mettre en place. Je joue dans mes doigts de manière à la décontracter et de la faire descendre. Au départ, Jéni tient sa tête haute mais, elle finit par céder et descendre tranquillement. Je la laisse prendre les rênes qu'elle veut et je lui flatte bien fort l'encolure.


« Excellent Jénifaël ! C'est bien ma belle ! »


  • La jument mâchait son mors et s'était parfaitement positionné. Je fait donc une diagonale pour la faire changer de main. Lors de la ligne droite, je reste droite et ne bouge pas pour ne pas gêner la jeune jument. Ensuite, je la remets sur un cercle en jouant encore avec mes doigts. Ça canalise Jénifaël qui semble beaucoup moins '' chaude '' qu'au début de séance. Je me rends compte que c'est un vrai plaisir sous la selle cette pie ! Je flatte son encolure car elle a cédé d'elle même et avance d'un bon pas en poussant dans ses postérieurs. Je la mets sur la piste et regarde comment elle réagit. Jéni lève d'abord la tête puis vient finalement se poser sur son mors. Je la félicite bien fort et me redresse pour faire un arrêt. La jument s'arrête correctement, je la caresse et presse mes mollets. Une fois que je me sens prête et Jéni aussi, je lui demande le trot. Je me détends un maximum et presse mes jambes. Jénifaël par de suite au trot et commence à aller un peu vite. Pour la canaliser, je la mets sur un cercle et me redresse un peu mais pas trop. Petit à petit, Jéni ralentie et finit par se caler dans une bonne allure assez réactive. Je la caresse et joue dans mes doigts pour la détendre. Je continue de la trotter mais sur la piste cette fois-ci. Comme je pense qu'elle vas accélérer, je me redresse et me prépare à ce qu'elle parte un peu vite. Effectivement, la jument part vite au grand trot. Je la remets au trot normal au bout d'un tour de piste. Je la caresse et remarque que des chandeliers sont installés au niveau de la lettre E et en B. Ça sera très pratique pour sauter avec elle ! Je change de main en faisant une volte et la trotte tranquille à l'autre main. Jénifaël semble attentive et à l'écoute, je lui flatte l'encolure et la repasse au pas. Je la laisse s'étendre et souffler tranquillement.


« C'est bien Jéni ! T'es une super fille ! »


  • La jument marche sagement, pendant ce temps, je dessangle de deux trous la selle et réfléchie à ce que je vais faire après l'avoir galopé. Je me décide finalement à mettre un croisillons de 50 cm en E et un droit de 40 cm en B. Je sais que ce n'est pas très haut, mais c'est ma première séance avec elle et je ne la connait pas trop ! Je reprends mes rênes et presse mes jambes pour la faire trotter. La pie obéit et part sagement sur la piste. Je voulais la faire galoper au deux mains et faire quelques cercles pour ne pas trop l'user. Je trotte sur la piste à une allure plutôt lente pour ne pas qu'elle parte en flèche. Je place mes aides pour un départ au galop en dans un coin, je le demande. Jénifaël ne comprend mon ordre et accélère le trot. Je la reprend et refais la même chose avec un '' galop '' pour l'aider. Cette fois-ci, la belle part au galop. Elle manifeste sa joie en donnant une petite ruade lors de la ligne droite. Je me redresse pour la canaliser, Jéni part un peu trop vite et commence à m'embarquer. Pour bien la canaliser, je la mets sur un cercle et joue avec mes doigts. Pour ne pas qu'elle dérape, j'utilise bien ma jambe externe. Au bout de plusieurs cercles, la jument est bien calme et galope avec une bonne régularité. Je la caresse et vas sur la piste pour valider sa cadence. Je la retient pour ne pas qu'elle accélère et je fais deux tours de piste dans le plus grand calme. Je la repasse au trot et prends le temps de la remettre dans son allure. Je fais ensuite une diagonale et change de main. Je replace mes aides et demande un départ au galop dans un tournant. Je ne dis pas galop ce coup-ci pour voir ci elle a compris ma demande. Jénifaël part au galop sans trop de difficulté, je la caresse. Ensuite, je la mets sur un cercle et quand elle est bien incurvée, je la repasse au trot puis au pas.


« Oh, oh ! Bien Jéni ! Excellent ma belle ! »


  • Je caresse bien fort la jument et descend pour aller installer des obstacles. Je mets le croisillons puis le droit avant de remonter sur Jéni. Une fois de nouveau sur la pie, je presse mes jambes et part au trot. Je pense ne pas réussir à sauter du premier coup mais ce n'est pas grave. Une fois que je me sens prête, je dirige Jénifaël vers l'obstacle. La belle regarde bizarrement l'obstacle et dérobe à la dernière seconde. Vu qu'elle n'allait pas vite, sa dérobade ne m'a pas désarçonnée. Je reviens avec une jambe intérieur forte et bien collé sur la piste. J'ai mis ma cravache du côté intérieur du manège au cas ou elle déroberait. Jéni perd de la vitesse plus elle s'approche de l'obstacle, je lui donne des jambes et, une fois devant l'obstacle, je fais un claquement de langue. La jument, presque à l'arrêt, fait un magnifique bond par-dessus l'obstacle. A la réception, je la caresse bien fort et reviens sur l'obstacle avec plus de jambes. Jéni tente de dérober mais ma jambe intérieur l'en a empêché, je prend une poignée de crin pour accompagner son mouvement et ainsi ne pas la gêner. Ça marche bien ! Jénifaël saute l'obstacle au petit trot, je la félicite et change de main. A l'autre main, la pie est plus confiante et aborde l'obstacle avec franchise. Elle le saute au bon trot et s'envole par-dessus le croisillons. Je la caresse et la marche au pas pour la faire souffler.


« C'est super Jénifaël ! On a bientôt terminé ne t 'en fais pas ! »


  • Au bout de trois minutes, je reprends les rênes et part au galop. Je la mets sur une cercle où je la canalise bien avant de m'élancer vers le droit. Je me redresse bien de manière à ne pas me faire embarquer. Jéni galope sagement mais semble vouloir dérober, je mets ma jambe intérieur encore plus forte pour ne pas qu'elle passe à côté. Je prends une poignée de crin et laisse ensuite la jument sauter toute seule. A la réception, je repasse au trot puis au galop. Je reviens sur le droit à l'autre main. Si elle saute bien, je la laisse là dessus. Je fais attention à sa vitesse et la laisse faire toute seule. Jénifaël semble confiante et aborde l'obstacle tranquillement. Je prends toujours une poignée de crin et saute en accompagnent la jument. A la réception, elle est à juste ! Je la fais repasser au pas et la caresse très fort ! Cette première séance était extra ! Je fais marcher cinq minutes Jéni puis, je descend de la pie et remonte les étriers. Je dessangle aussi de deux trous la selle et la caresse encore une dernière fois. Je prend les rêns, ouvre la porte du manège et part en direction des écuries.


Bilan de cette séance : Jéni et moi avons sauté un croisillon et un droit aux deux mains. La jument semble un peu rapide mais une fois canalisée, elle était super !
Revenir en haut Aller en bas

collectioneur amateur de pièces en plastique
avatar
Je suis...
Ninareth Aneboshi


Messages : 467
Date d'inscription : 09/01/2012
Age du Personnage : 20
Localisation : Avec ma jument...

Feuille de personnage
Tes chevaux:
Relations:
Argent:
MessageSujet: Re: Nivresse s'entraine avec Jénifaël !   Mer 25 Jan - 15:29

Excellent résu! Rien à dire très bien décrit, comme d'hab!

Pour Jéni:
Confiance:+4
Moral:+4
Santé:+3

Saut:+2 (bonus de la prédilection)

Pour toi:
6 Vaupoints
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriesvaurouxv2.forumgratuit.org
 

Nivresse s'entraine avec Jénifaël !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» couper Queu avec un marteau
» Jouer avec une sauvegarde d'un autre PC
» Tutorial: Bien débuter avec Photoshop
» Druide, quelle couleurs de peau va avec quelle couleurs ?
» rois des tombes avec bretos et ogre contre des elfes noires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les écuries du Vauroux v2 :: Corbeille :: Sujets Joueurs-